éco-geste #7 : voyager responsable !

Voyager responsable

10 conseils pour adopter le tourisme durable

Le 2 juin, c’était la journée mondiale du tourisme responsable. Qu’entend-on par « tourisme responsable » ?

L’Organisation Mondiale du Tourisme le définit comme “un tourisme qui tient pleinement compte de ses impacts économiques, sociaux et environnementaux actuels et futurs, en répondant aux besoins des visiteurs, des professionnels, de l’environnement et des communautés d’accueil”. C’est donc une démarche des différents professionnels du tourisme et du touriste lui-même.

Le tourisme a un réel impact sur l’environnement : le nombre de voyageurs a dépassé le milliard en 2014 et il ne cessera d’augmenter selon les prévisions de l’Organisation Mondiale du Tourisme. Ce grand boom touristique n’est pas sans conséquence et chacun d’entre nous peut devenir acteur d’un tourisme éco-responsable et durable pour sauvegarder la planète et toutes ses cultures.

De nombreuses études effectuées au cours des dernières années par de multiples fournisseurs de voyages ont montré que les voyageurs sont prêts à dépenser plus pour du tourisme durable. Un rapport établi en 2012 par The Travel Foundation et Forum for the Future fait le constat que 75 % des personnes interrogées désirent des vacances responsables. Une autre étude de 2012, menée par TripAdvisor, affirmait que 71 % des sondés feraient des choix écologiques au cours de cette même année*.

En tant qu’éco-citoyen, nos choix de voyages sont importants ! Alors comment agir au quotidien ?

Voici nos 10 conseils pour adopter un tourisme éco-responsable :

10 conseils de tourisme responsable

1. Bien préparer son voyage

Se renseigner sur la destination choisie, via des forum ou des livres, ou en choisissant un voyagiste responsable. Il est important de connaître les us et coutumes, les traditions locales, quelques mots de la langue locale pour pouvoir échanger plus facilement. Etre respectueux et bienveillant est forcément une aptitude essentielle d’un éco-citoyen et éco-voyageur.

Comment choisir sa destination ? Pour vous aider vous pouvez consulter les labels environnementaux : il en existe plusieurs, internationaux et nationaux, en fonction des critères de gestion, vous en trouverez les définitions dans le Guide de l’éco-voyageur de l’Atelier Bucolique : Pavillon Bleu, Green Globe, Objectif zéro Phyto, Parcs Naturels Régionaux, Stations Vertes, Ville & Pays d’art et d’histoire, Village de France…

Quels labels pour les voyagistes responsables et engagés ? ATR (Agir pour un tourisme responsable) et Garantie Tourisme équitable et solidaire de l’ATES

10 conseils de tourisme responsable

2. Choisir un mode de transport responsable

Pour se rendre sur place et pour les trajets pendant votre séjour, privilégiez un mode de transport responsable ou à faible impact environnemental.

Favoriser le cyclotourisme, à la portée de tous aujourd’hui grâce aux vélos électriques, les déplacements en train, et s’il est nécessaire d’emprunter l’avion pour vous rendre à destination, vous pouvez compenser votre bilan carbone, en achetant des crédits carbone par exemple chez CO2 Solidaire, qui propose de crédits à haute qualité sociale et circuits court. Retrouvez sur leur site une calculette pour évaluer vos émissions de gaz à effet de serre.

10 conseils de tourisme responsable

3. Sélectionner un hébergement éco-responsable

Il y a beaucoup de critères à prendre en compte, et c’est difficile parfois pour ces structures de respecter tous les critères, alors choisissez en fonction de ce qui est le plus important à vos yeux : tri de déchets et compost, fournisseurs locaux, fournisseurs d’électricité verte ou solaire…

Pendant votre séjour, limitez votre consommation d’eau et d’énergie, gardez votre serviette de bain tant qu’elle est propre par exemple, n’utilisez pas les échantillons sauf si leur emballage est recyclable…

Quels label pour l’hébergement ?

Bienvenue à la Ferme, Ecogite et Gîte Panda, la clef verte, Accueil Paysan, Hôtel au Naturel.

Il existe des Chartes de Tourisme durable, équitable, responsable et solidaire auxquelles les professionnels du tourisme peuvent adhérer. Toutefois, sachant que l’adhésion à un label représente toujours un coût pour l’exploitant, certaines structures ne se font pas labelliser alors qu’elles respectent tous les critères requis. Documentez-vous sur les sites web et n’hésitez pas à interroger le professionnel sur ses pratiques en cas de doutes.

10 conseils de tourisme responsable

4. Préparer une valise éco-responsable

Avec une trousse de toilette « zéro déchet », des totebags et des sacs pour le vrac, pour les achats locaux et pour séparer à l’intérieur de votre valise les différents vêtements (propres / sales, par exemple). Gourde, gobelet, couverts, assiettes… réutilisables pour des pique-nique propres.

10 conseils de tourisme responsable

5. Privilégier des activités responsables à faible impact sur l'environnement local

Veillez à respecter les droits de l’homme et des enfants autant que ceux des animaux, en évitant des spectacles mettant en scène les animaux, comme les dauphins, oiseaux, singes, chevaux chameaux… De même, renseignez-vous sur la philosophie et les conditions de vie des animaux dans les zoos et parcs animaliers. Ne vous fiez pas uniquement aux publicités de ces lieux pour faire vos choix.

10 conseils de tourisme responsable

6. Manger local et de saison en privilégiant le bio et le commerce équitable

Achetez aux producteurs locaux avec vos sacs réutilisables et en vrac si possible. Autant que possible, n’utilisez jamais la vaisselle à usage unique en plastique, en particulier les pailles (un vrai fléau, bientôt interdites en France). En France, il existe des labels pour une restauration responsable, comme Bistrot de Pays par exemple.

10 conseils pour voyager responsable

7. Adopter le zéro déchet en excursion

Quand vous partez en excursions, emportez avec vous une gourde (plutôt qu’une bouteille plastique) et un sac poubelle pour ramener vos éventuels déchets. Evitez d’acheter des mono portions et refusez autant que faire se peut tous les produits à base de plastique.

10 conseils pour voyager responsable

8. Respecter la flore, les animaux sauvages et leur habitat

Apprendre à observer la nature sans intervenir : évitez de cueillir des plantes et des fleurs, de nourrir les animaux et de dénaturer leur espace naturel.

10 conseils pour voyager responsable

9. Choisir des crèmes solaires non polluantes

Lorsqu’il est nécessaire de se protéger du soleil, choisissez des gammes de produits solaires non polluants, qui protègeront tout aussi bien votre peau que l’environnement aquatique, comme celles certifiées Label Cosmébio.

10 conseils pour voyager responsable

10. Acheter des souvenir locaux & artisanaux et équitables

Si vous souhaitez ramener des souvenirs, alors achetez des objets locaux et artisanaux au juste prix. Faites attention à ne pas acheter des produits élaborés à partir d’animaux et plantes menacées d’extinction.

Cette page vous a plu ? Alors partagez la autour de vous !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur google
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Mailing Eco Déco

Envie d’harmoniser votre maison et d’adopter une décoration éco-responsable ? Inscrivez-vous à notre mailing pour recevoir chaque mois nos conseils et astuces pour un habitat sain et durable !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.